Votre Efficacité Personnelle
fermer_

Vous appréciez nos articles, inscrivez vos coordonnées ci-dessous et nous vous les enverrons par email à chaque publication :

Quel régime diététique pour vieillir en bonne santé

Les Okinawans ont un régime diététique qui leur permet de vieillir en bonne santé et d’être centenaires sans connaître les maladies de nos sociétés modernes et leur vie est enviable à plus d’un titre, surtout lorsqu’on la compare à la nôtre.

 

En effet, non seulement, c’est la région du monde qui détient le plus grand nombre de centenaires sur la planète, où les autres habitants ont l’espérance de vie la plus longue et où ils sont le mieux portants, mais c’est également une île où l’environnement est tout particulièrement préservé.

De plus, les rapports humains y sont si respectueux et tranquilles, en un mot si « zen », que l’on se dit que l’espèce humaine n’est peut-être pas totalement mauvaise, et qu’il serait sans doute plus judicieux de rejeter la faute de tous les gâchis, médicaux, alimentaires, écologiques, économiques, politiques et militaires, sur certains conditionnements et sur certains modes de vie.

Sur cette île, en tout cas, les habitants ont 80 % de moins en maladies cardiaques et cancer que dans les pays occidentaux, très peu de cholestérol et de diabète, pas de surpoids. De quoi laisser rêveur !

Une telle situation ne pouvait évidemment qu’aiguiser la curiosité des scientifiques. Depuis trente ans, médecins, démographes et sociologues tentent de percer le secret de ces hommes et de ces femmes qui semblent traverser les années sans réels problèmes.

Car, non contents de vivre un peu plus vieux, près de 90 % d’entre eux ne connaissent de maladies graves que dans les derniers mois de leur vie.

 

Le statut des vieux à Okinawa

Aujourd’hui, on sait que si les habitants de l’île on la capacité de vieillir en bonne santé, n’est pas spécialement liée à la génétique, mais surtout à leur régime diététique. Leur alimentation est pauvre en mauvais gras et faible en calories.

Ils font de l’exercice physique régulier tels que la marche, la danse ou le jardinage. Ils ont créé un réseau d’entraide communautaire puissant et de rites de passage célébrant la vieillesse comme un gain de sagesse.

Car être vieux à Okinawa ne représente pas un poids pour la société, bien au contraire !

Alors, la question qui se pose est toute simple : une telle sagesse et un tel bonheur sont-ils transposables dans nos sociétés modernes ?

On sait, en tout cas, qu’ils existent en divers autres endroits de la planète d’autres peuples qui connaissent encore cet art de vivre et de vieillir en en bonne santé. Je vous en parlerai d’ailleurs dans les articles suivants.

Ce qui tendrait à prouver qu’il ne s’agit pas d’une exception qui confirmerait la règle.

On sait aussi que, même chez nous, certaines communautés, par exemple les adventistes, indépendamment de leurs croyances religieuses, respectent une hygiène de vie qui les conduit aux premières places en termes de longévité et de santé.

 

Pour jouir d’une vieillesse pleine de jeunesse.

Il vous suffit pour cela, de vous inspirer, le plus tôt possible, mais au moins à partir de la cinquantaine, des modes de vie de ceux qui, au long des siècles et des millénaires, ont démontré par l’exemple qu’il était possible à l’homme de conserver tout son capital santé jusqu’à un âge très avancé.

Nous connaissons aujourd’hui le secret de tous ces peuples en bonne santé, mais les nutritionnistes et médecins modernes ont également fait des avancées prodigieuses dans ce que l’on est enfin en droit de considérer comme une « médecine anti-âge » à part entière.

Le régime diététique des Okinawais est considéré comme le plus pertinent par les nutritionnistes, pour vieillir en bonne santé.

D’ailleurs, vous en trouverez une transcription dans un des livres du pack : « Offre de l’Été Santé Hygiène« 

Comments 2

  1. Bonjour Christine,
    Tout le Japon s’inspire de cette philosophie de vie et c’est là l’un des secrets de la longévité de ses habitants. Il y en a d’autres…
    Un des principes du régime, c’est de ne « se remplir le ventre » qu’à 80% de satiété. Quand on sait que notre cerveau met 20 minutes avant de la ressentir, on peut aisément imaginer notre facilité à dépasser la dose. D’ailleurs, toute notre société est organisée pour nous y pousser !
    Merci pour cette info et à bientôt !

  2. sylviane dit :

    Oui je connais ce régime et je crois en avoir parlé sur un autre de tes articles

    L’alimentation est vraiment essentielle et plus nous vieillissons plus nous nous en rendons compte car des choses qui autrefois pouvait nous « shooter » comme je dis (la viande dans mon cas j’étais une folle de tartare !!!) me sont devenus totalement étrangers et je dirais même que manger de la viande me répugne complètement comme quoi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge