Votre Efficacité Personnelle
fermer_

Vous appréciez nos articles, inscrivez vos coordonnées ci-dessous et nous vous les enverrons par email à chaque publication :

Prévention : soyez vigilant à propos des perturbateurs endocriniens

PackSante © Ch.Demulier

PackSante © Ch.Demulier

Pour votre santé éliminer les perturbateurs endocriniens

C’était le sujet d’un de mes articles paru en octobre 2014.
Dans cet article je faisais un état non exhaustif, de 7 perturbateurs endocriniens qui sont maintenant les plus connus et qui sont nuisibles pour la santé et détonnant par leur interaction.

C’est pourquoi quand j’ai vu cette vidéo sur Youtub, j’ai vraiment eu envie de la partager avec vous !

Vidéo du 11 mars 2015 Intervention de Gilles Pargneaux « Perturbateurs endocriniens, un des plus grands scandales en matière sanitaire »

En même temps que vous découvrez cette vidéo, vous pourrez lire un article sur le même sujet paru dernièrement dans le journal en ligne Le Huffington Post auquel je suis abonnée. Cet article m’a bien entendu également interpelée.

Il vous intéressera aussi, je pense. Ce billet a été rédigé par Sara Taleb qui est Journaliste au Huffington Post.

En voici le titre : « Perturbateurs endocriniens : pourquoi vous devriez vous intéresser à ces molécules chimiques qui sont partout. »

Prenez le temps de le découvrir, vous avez également la transcription écrite de la vidéo à la fin de cet article.

Dans tous les cas, il est bon d’être informé, vigilant, et de se prémunir le mieux possible. Comme nous ne pouvons pas éliminer tous ces perturbateurs endocriniens le mieux et de renforcer ses propres défenses immunitaires.

« PRÉVENTION » sera le mot essentiel de cet article et je ne peux que vous recommander de vous sensibiliser et d’agir préventivement en prenant soin de vous.

 » …ADOPTEZ LES BONNES HABITUDES…  »
Ce pack vous fournit l’essentiel des conseils d’hygiène de vie et de santé pour vous guider sur le chemin d’une prévention active et éclairée. Il a été édité l’été dernier, car c’est souvent en été que plus proche de la nature on prend de bonnes décisions. Mais ses conseils sont valables toute l’année.

> Transcription écrite de la vidéo

Gilles Pargneaux, au nom du groupe S&D. – Madame la Présidente, Monsieur le Commissaire, nous avons affaire, je crois, à un des plus grands scandales en matière sanitaire et économique.

« J’ai entendu votre proposition d’évaluation, puis de transparence et de débat public. J’en prends acte. Je vous connais, Monsieur le Commissaire. Je connais votre dynamisme, votre probité et votre volonté d’aboutir. En même temps, force est de constater qu’en 2009, ici même, un de vos prédécesseurs faisait la même proposition d’évaluation, de transparence et de débat public. Puis, finalement, plus rien
! Plus rien sauf à constater un véritable serpent de mer concernant pourtant cette question qui est non seulement – comme je le disais – un scandale sanitaire, mais aussi un scandale économique.

Il faut rappeler, comme l’a dit l’auteur de la question orale, notre collègue Caputo: baisse de la fertilité masculine, puberté précoce, obésité, diabète, malformations congénitales, cancer du sein, ce sont plus de 157 milliards d’euros, soit environ 1,23 % du produit intérieur brut de l’Union européenne, qui sont en cause avec ces perturbateurs endocriniens. Encore récemment, des observateurs et des scientifiques indiquaient que 31 pesticides auraient dû être interdits au sein de l’Union européenne.

Il y a quelques jours, en France, on disait que la culture de la pomme, qui est intensive dans un certain nombre de pays européens, entraînerait de graves conséquences en matière de santé, y compris pour nos enfants, qui mangent ces pommes dans nos cantines scolaires, partout en Europe.

Par conséquent, j’ai confiance, Monsieur le Commissaire, et en même temps, vous pouvez avoir mon soutien. »

Étiez-vous au courant ? Avez-vous conscience de ces dangers et essayez-vous de prendre les mesures nécessaires ? Partagez avec moi dans les commentaires.

One Comment

  1. Stéphane dit :

    La prise de conscience est là mais elle est très lente malheureusement, rien qu’hier un reportage sur Fr2 dans envoyé spécial sur le glyphosate et le roundup de Mosanto (herbicide). Ils montraient les effets sur les agriculteurs, sur le bétail nourri avec les céréales pulvérisé avec cet herbicide. Les malformations et les statistiques sont flagrantes mais les autorités prennent toujours beaucoup de temps à réagir. Quand celui-ci sera enfin interdit, un autre sera déjà chez tous les agriculteurs et les jardiniers du dimanche comme étant le nouveau produit écolo et biodégradable en omettant sa toxicité à coup de pub et de lobbying.
    Il faudrait arrêter de leur faire confiance et se diriger dès maintenant vers tout ce qui est naturel, on aura tout à y gagner.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge