Votre Efficacité Personnelle
fermer_

Vous appréciez nos articles, inscrivez vos coordonnées ci-dessous et nous vous les enverrons par email à chaque publication :

Pourquoi écouter votre intuition ?

Cet article invité a été rédigé par Sylviane JUNG du blog Les Chemins de l’Intuition

 

Écoutez la voix de votre intuition ImAges ImprObables © Fotolia.com

 

Einstein super fan de l’INTUITION disait :

« Le mental intuitif est un don sacré et le mental rationnel est un serviteur fidèle. Nous avons créé une société qui honore le serviteur et a oublié le don. »

Depuis Descartes, on a privilégié l’esprit rationnel au détriment de l’intuition, tout ce qui n’était pas reproductible en laboratoire, tout ce qu’on ne pouvait toucher ou évaluer scientifiquement a été mis lamentablement aux oubliettes.

Les sorcières, ou dites telles ont pour la plupart, mal fini au cours du temps et jusqu’à il y a encore peu tout ce qui touchait au sixième sens n’était pas en odeur de sainteté.

Balivernes, charlatanisme, idioties j’en passe et des meilleures…

Heureusement, quelques scientifiques à l’esprit ouvert se sont penchés sur cette chose bizarre, venant dont on ne sait pas trop où , mais qui donnait des informations fiables, ont commencé à l’étudier et à la reconnaître.

Il y a quelques années on parlait d’intelligence émotionnelle maintenant on parle d’intelligence intuitive (Descartes doit se retourner dans sa tombe !)

Entre nous, ces courageux pionniers ont vécu pas mal de déboires avec leurs collègues «scientifiques» purs et durs, ils ont tenu bon et prouvé que l’intuition n’est pas de la SORCELLERIE, mais quelque chose de tout à fait réel et curieusement peut être étudié en laboratoire.

Vous pouvez voir depuis une vingtaine d’années une grande quantité de livres qui sortent sur le sujet et mon propos ici n’est pas de vous en indiquer, mais de vous prouver que vous êtes dans le vent si vous vous y intéressez.

 

Mais finalement qu’est-ce que L’INTUITION ?

Gerd Gigerenzer, directeur de l’institut de recherche Max-Planck à Berlin (excusez-nous du peu !) , qui a enseigné la psychologie à l’université de Chicago, définit l’intuition comme une forme d’intelligence exploitant :
« les capacités évoluées du cerveau reposant sur les méthodes empiriques qui nous permettent d’agir rapidement, avec une exactitude étonnante ».

C’est dans l’hémisphère droit qu’elle « se tient » si j’ose dire L’hémisphère droit est associé au global, il considère les choses dans leur ensemble (alors que le cerveau gauche trie et catalogue), mais il peut à partir d’un détail comprendre immédiatement de quoi il s’agit, il a une « appréhension directe et instantanée de la totalité des choses, il perçoit la réalité dans son ensemble qui devra être « traduite » par le cerveau gauche c’est aussi l’endroit de notre pouvoir créatif, de nos talents artistiques …».

 

Pourquoi vous servir de votre INTUITION ?

D’abord, cela va grandement faciliter vos rapports avec les autres, vous pourrez mieux communiquer, mieux vous présenter aux autres, mieux ressentir ce qui se passe alentour. Pourquoi ?

Parce que si vous arrivez dans une réunion et que VOUS SENTEZ que l’ambiance est à l’orage, vous pouvez IMMÉDIATEMENT réajuster ce que vous souhaitiez dire plutôt que de vous planter lamentablement.

Parce que si vous avez devant vous une personne qui se présente pour un job et que vous SENTEZ quelque chose de bizarre et de pas très agréable, vous pourrez sûrement éviter bien des soucis à votre patron (malgré tous les bons certificats que cette personne présente) si vous l’écoutez, car … cette sensation bizarre vient vous mettre en garde sur un truc qui « cloche » et qui risque de vous attirer ultérieurement des ennuis.

 

HISTOIRE (vraie) d’une DRH qui n’a pas écouté ce petit quelque chose …

Cette DRH reçoit une candidate qui, apparemment, remplissait vraiment les conditions requises «mais dit-elle, pour une raison que je ne m’expliquais pas, il y avait quelque chose qui me freinait cependant … j’ai passé outre et je l’ai engagée.

Très rapidement, cette personne a réussi à mettre le « pataquès » dans la société. Autoritarisme, manque d’écoute et d’empathie …etc en quelques semaines elle a mis la société à feu et à sang. (j’ai fini par la licencier juste avant l’expiration de son préavis).

Je m’en suis mordu les doigts parce que la situation a été très longue à stabiliser dans l’entreprise après son départ. Ah ! Si j’avais écouté mon intuition ajoute-t-elle ».

 

Vous faites les bons choix

Partir en vacances, envoyer une lettre importante, aller à un endroit ou pas, sortir avec des amis, l’intuition peut vous aider à faire les bons choix. Parce que si vous avez envie de faire ou dire quelque chose et que subitement vous ressentez comme un frein (moi, c’est comme si j’entendais une petite clochette ou si je me cognais dans un mur – mou -), le mieux est de vous arrêter dans votre élan et après coup vous vous rendrez compte que vous avez évité de vous mettre dans un sacré guêpier.

Par exemple :
Vous rencontrez une femme particulièrement antipathique et pas commerçante du tout. Vous êtes sur le point de dire haut et fort que tout de même elle pourrait être plus gracieuse et là petite clochette, dring dring vous stoppez net. Heureusement, vous apprenez que c’est la femme du patron de votre mari (histoire vraie).

Parce que vous passez toujours par la rue Machin et subitement vous passez par une rue totalement différente et peu de temps après vous entendez à la radio qu’un accident monstre a eu lieu précisément au moment où vous y étiez ! (histoire vraie aussi).

 

Quand vous avez une décision à prendre, l’INTUITION peut vous y aider

Quand j’ai voulu savoir si l’organisatrice de mes séminaires était celle qui me convenait, je l’ai demandé à mon intuition.

Peu après, je vois sur l’arrière d’un Tramway, VISITEZ LA MARINA DE CASCAIS … la personne en question s’appelait MARINA… incroyable, mais vrai ! C’était donc la personne qu’il me fallait.

Si vous avez un entretien d’embauche, vous pouvez sentir si vous êtes en syntonie (ou pas) avec la personne en face de vous et rectifier le tir si nécessaire.

L’intuition vous permet de savoir à n’importe quel moment où vous en êtes d’un projet, d’une relation et surtout l’intuition vous permet de mieux VOUS CONNAITRE, car en vous sont toutes les solutions et c’est elle qui va vous les donner.

 

Car comme disait GALILÉE (ce n’est pas d’hier) :

« On ne peut rien apprendre aux gens, on peut seulement les aider à comprendre qu’ils ont déjà tout en eux ».

Si quelque chose vous chiffonne par rapport à n’importe quoi, se mettre en relation avec votre intuition va vous permettre d’aller puiser en vous et en quelques instants les solutions auxquelles vous n’auriez (presque) jamais accès avec votre côté rationnel.

Attention : Il ne s’agit pas de « diaboliser » notre hémisphère gauche, mais au contraire de faire vivre en harmonie les deux hémisphères.

Toute chose nouvelle qui vous arrive passe par le droit et est ensuite « trié », catalogué analysé » par l’hémisphère gauche donc, les deux sont indispensables au bon fonctionnement de notre cerveau.

Autre chose importante, l’intuition ne va pas vous dire : « attention, cette personne est méchante, pas bien, ne te convient pas parce que … » non l’intuition a juste « balayé » ça c’est votre côté rationnel qui parle dans ces cas-là (c’est une bonne façon de voir que ce n’est pas l’intuition qui parle).

Non, ce que l’intuition est en train de vous dire c’est tout simplement que : LES DEUX ÉNERGIES NE SONT PAS COMPATIBLES POUR X RAISONS, LE TRAVAIL NE VOUS CONVIENT PAS LÀ ENCORE POUR X RAISONS, QUE LE CHOIX QUE VOUS PENSEZ FAIRE N’EST PAS CELUI QUI EST JUSTE POUR X RAISONS.

 

Et comment l’INTUITION arrive-t-elle à « découvrir» tout cela me direz-vous ?

Grâce au phénomène de non-localité. Un grand scientifique le Dr Russel TARG dit précisément dans l’un de ses livres que :

«Notre conscience peut accéder à l’ensemble de l’espace-temps, où que nous soyons. Nous vivons dans une réalité «non locale» ce qui signifie que nous pouvons être affectés par des évènements qui se produisent loin de notre conscience ordinaire. Ce qui explique que tous nous pouvons faire l’expérience de la précognition, du diagnostic médical intuitif, de la guérison à distance et bien d’autres choses encore. »

Une fois que vous faites confiance à votre intuition, elle devient de plus en plus présente dans votre vie, elle vous accompagne partout et vous donne TOUJOURS la bonne solution, la meilleure réponse, le meilleur choix, la meilleure attitude.

 

Mais L’INTUITION peut-elle se tromper ?

Non, ce qui vous induit en erreur c’est votre mental rationnel qui lui se faufile aussi à la vitesse de l’éclair et qui presque (je dis bien presque) en même temps que l’intuition, vous susurre rapidement :

« mais non, ce n’est pas possible, tu te trompes, ce n’est pas ça , ça ne peut pas être ça, ne fais surtout pas ça ». Car vous laisse-t-il entendre, rationnellement ce ne peut pas être LA SOLUTION, alors dans un dernier sursaut de RATIONNALITÉ vous suivez ses conseils et … vous vous plantez.

Combien de fois n’avez-vous pas dit ou pensé : « ah si j’avais écouté mon intuition » preuve que finalement ELLE VOUS AVAIT DONNÉ LA BONNE SOLUTION, mais que vous avez entendu les sirènes du rationnel.

Mais il est vrai aussi qu’au début de votre pratique vous allez parfois vous tromper, et là, il est essentiel de ne pas se décourager et de l’accepter.

Si vous accusez immédiatement votre intuition de vous avoir trompé (et on a vu que ce n’était pas vrai) VOUS NE PROGRESSEREZ JAMAIS, accepter de se tromper (à cause de votre copain rationnel) est le plus sûr chemin pour faire des progrès.

Écouter votre intuition c’est VOUS FAIRE CONFIANCE, FAIRE CONFIANCE à cette partie de vous qui sait ce qui est juste pour vous, c’est vous donner toutes les chances de faire les bons choix, de prendre les bonnes décisions en résumé c’est vous permettre d’avoir une vie épanouie.

Pour vous aider à avancer sur le chemin de l’intuition et vous guider vers votre lumière. Sylviane vous propose des séances de coaching avec le tarot intuitif.  Si vous avez une question un choix important à faire et que vous hésitez, elle peut vous aider.

 

Les chemins de l’intuition © Christine. Demulier

Comments 4

  1. Bonjour,
    Cet article m’a renforcé dans ma conviction de conseiller à mes lecteurs l’utilisation de leur intuition.

    Cependant, contrairement à vos dires, je pense, moi , que l’intuition est reliée au Moi profond, à l’être ou esprit, si vous préférez au subconscient, des milliards de fois plus puissant et plus intelligent que le mental.

    Dites moi si je me trompe

    Allez, bon courage

    1. sylviane dit :

      Bonjour

      Je ne crois pas avoir dit dans l’article que l’intuition était reliée à autre chose que le Soi mais il n’empêche que des scientifiques l’étudient afin de voir où se situe l’endroit exact du cerveau qui « s’anime » pourrait-on dire quand nous sommes en mode intuitif et les deux ne sont pas incompatibles, il y a la partie spirituelle de l’intuition, notre partie divine comme j’aime l’appeler et la partie étudiée par les neurosciences

      Aujourd’hui, nous en savons un peu plus sur le fonctionnement de nos capacités intuitives mais il n’empêche que je crois sincèrement que c’est la partie qui sait parce que reliée à l’inconscient collectif ce qui aujourd’hui semble prouvé par la physique quantique

  2. Sté dit :

    Bonjour,

    Je suis tombé sur ce blog un peu par hasard et j’avoue que j’ai reçu un électrochoc.

    Écouter son intuition, oui…mais il faut admettre que ce n’est pas toujours facile, surtout lorsque l’on fait face à une décision cornélienne et que l’instinct nous souffle quelque chose de complètement irrationnel…

    Vous dites que suivre son intuition, si on a suffisamment confiance en soi, nous amène toujours vers le bon choix. Personnellement, je pense que, suivre son intuition c’est aussi, dans certains cas, prendre un risque dans la mesure où l’on peut se tromper en confondant les ressentis.

    Ma question est la suivante: comment faire la part des choses entre la raison et l’intuition ?

    Merci,

    1. sylviane dit :

      Bonjour

      Justement l’apprentissage de l’intuition passe par ce que vous pointez du doigt et qui au début n’est pas facile : faire la différence entre le mental et la petite voix.

      C’est vraiment tout un cheminement qui finalement ne prend pas beaucoup de temps mais qui vous oblige à
      1) avoir confiance en vous
      2) être à l’écoute de votre corps et de vos sensations
      3) avoir la certitude que l’intuition sait et elle ne se trompe pas car c’est la partie la plus pure devoir être (que certains appellent la partie divine)
      4) prendre la décision de l’écouter et de vous tromper
      5) et quand vous vous êtes trompé, vous souvenir que l’intuition, elle, vous avait indiqué le meilleur chemin

      A très bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge