Votre Efficacité Personnelle
fermer_

Vous appréciez nos articles, inscrivez vos coordonnées ci-dessous et nous vous les enverrons par email à chaque publication :

Ma retraite de méditation Vipassana

Comment muscler votre cerveau en 10 jours ? Vivez l‘incroyable expérience.

 

Bonjour, je suis Brice auteur du blog Sourire Au Stress

À travers cet article invité j’ai l’intention de partager avec vous mon incroyable expérience de la retraite des 10 jours de méditation Vipassana.

Si vous voulez comprendre la façon dont j’ai approché cette expérience, je vous conseille de lire également cet article  dans lequel je vous parle de la méditation que je pratiquais avant d’essayer la retraite Vipassana et des raisons pour lesquelles vous devriez commencer à méditer maintenant même avant de faire cette retraite.

 

la méditation Vipassana

homme méditant © Pryzmat

Maintenant, dans cet article vous allez découvrir:

* Le contexte de mon arrivée et les doutes qui m’ont accompagné du début jusqu’à la fin de mon séjour.

* La technique ultra-puissante qui m’a permis de surpasser les obstacles de mon mental et de rester jusqu’au bout.

* Les défis du quotidien et pourquoi le noble silence a été d’une importance capitale pour moi durant cette retraite.

* Les bienfaits que j’ai ramenés chez moi et l’outil que j’utilise au quotidien.

 

Grande méchante peur, quand tu nous tiens !

Une fois arrivé au centre de méditation, vous allez découvrir des personnes à l’air très sérieux qui ne parlent pas beaucoup, d’autres au contraire vous parleront de leurs inquiétudes au sujet du « noble silence » (j’en reparle plus bas).

Heureusement, il y également des personnes qui reviennent pour la 2e ou énième fois, et ça rassure quand même de voir des personnes qui «reviennent».

Le noble silence, c’est-à-dire « s’abstenir de parler », ne s’applique qu’entre les méditants, vous pourrez par exemple poser des questions à l’enseignant chaque jour, à des périodes précises définies dans l’emploi du temps.

Ce sont d’ailleurs ces conversations qui aident chaque personne à intégrer cette technique de méditation pour chasser les doutes, les inquiétudes ou les incompréhensions.

En effet, les instructions sont tellement simples, on est parfois frustré devant autant de simplicité ! Détrompez-vous, la technique est très simple mais la pratique est difficile, vous aurez besoin d’utiliser toute votre détermination et votre patience pour avancer sur ce chemin.

 

Le secret du succès : se mettre au défi quotidiennement, mais raisonnablement.

la méditation Vipassana

La méditation Vipassana © Egal

L’engagement des 10 jours est une colline à gravir, un challenge personnel à relever. Au petit matin, on peut se prendre au jeu de vouloir se lever à tout prix pour admirer le lever du soleil, il est si beau dans ces conditions.

On ne s’en rend pas compte, mais très vite nous pouvons avoir tendance à développer une certaine « avidité » pour ces petites choses, on s’attache vite finalement aux nouvelles habitudes que l’on prend.

Heureusement pour nous, la pratique est là pour nous ramener à l’équilibre. On appelle cela : l’esprit équanime ou la paix intérieure !

Au passage, il arrivera des jours où vous serez forcé de sacrifier quelques plaisirs contre quelques minutes de repos bien mérité.

Vous vous surprendrez donc à devenir «accroc» à la méditation, mais heureusement qu’encore une fois la technique vous remettra sur pied vous demandera d’observer avec équanimité l’apparition et la disparition de cette sensation.

L’engagement initial des 10 jours vous remettra lui aussi dans le droit chemin lorsque vous vous surprendrez à avoir envie de quitter le centre le 5e 6e ou 7e jour.

Des doutes pourront apparaître par exemple : « J’ai mieux à faire. », « ça ne va pas m’aider » etc. C’est pourquoi la technique que l’on vous enseignera est précieuse à mon goût, lorsque vous arriverez à tenir cette ferme détermination (sans abus bien évidemment) en disciplinant votre mental et que vous observerez votre triomphe, vous serez convaincu de pouvoir faire des choses extraordinaires dans votre vie.

C’est une des plus belles expériences de ma vie et je regrette de ne pas l’avoir vécue plus tôt.

 

Découvrez enfin le fonctionnement de votre esprit !

Comme vous passez votre temps à explorer votre mental pour faire face à chaque obstacle (avidité, aversion et ignorance), vous apprenez, petit à petit à creuser un véritable tunnel vers cette paix intérieure…

Elle est si bien cachée, il faut parcourir le chemin plusieurs fois pour commencer à le connaître et le réutiliser pour faire face aux frustrations de la vie quotidienne.

Est-ce fatigant ? Non, dès qu’une vérité sur nous apparaît, cela fait comme un verrou qui saute, et là on se dit « Ha oui, c’est ça je le savais bien ! » avant de revenir porter toute son attention sur sa respiration puis sur ses sensations corporelles.

Je ne vous parlerais pas de la technique de méditation qui est enseignée, elle est particulière, je ne l’enseigne pas et je laisse le soin aux personnes qualifiées de jouer ce rôle.

Je tiens à remercier au passage, la patience de notre enseignant qui calmement, mais fermement nous montre clairement les obstacles qui nous éloignent de notre but. Je sais que ça paraît évident, mais les pièges du mental, deviennent au fur et à mesure de la pratique, de plus en plus subtil à déceler.

C’est pourquoi maintenant, je suis convaincu que la présence d’un « maître » est très important dans ce genre de pratique sinon nous pourrions rester bloqué à un stade où « seul » il serait impossible d’avancer et de se rendre compte de certaines vérités que l’esprit se cache à lui-même en permanence.

 

Bilan des courses : Comment le vit-on après 1 mois ?

article sur la méditation

Mon expérience de méditation Vipassana © Brice

Cela fait 1 mois maintenant que je suis revenu du centre de méditation et je vais vous expliquer ce qui a changé dans ma vie :

* Je me lève avec plus d’énergie et plus tôt le matin (5 h la plupart du temps et souvent même avant que le réveil ne sonne).

* Je suis beaucoup moins sensible aux critiques et aux remarques des autres, je vais au-devant des difficultés, j’aime les provoquer par simple plaisir de me surpasser et de sortir de ma zone de confort. Devinez, je le fais avec le sourire bien sûr !

* Je fais plus attention à mes repas et aux sensations corporelles que j’éprouve lorsque je mange. (Même si je parle avec d’autres personnes, on m’attend toujours, car je ne fais plus les 2 en même temps).

* Chaque réaction d’envie ou de rejet provoque chez moi un « stop » d’une seconde qui me donne la liberté d’observer une des 3 caractéristiques de la sensation à savoir la naissance, l’apogée et la disparition et donc de pouvoir choisir la réponse que je souhaite donner.

* Ces stops me permettent de reprendre contact avec le présent lorsque je pars dans mes pensées au lieu d’écouter ce qu’une personne me dit par exemple ou pour rester concentrer sur le travail en cours.

* Finalement et pour vous rassurer, je ne change pas vraiment ce que je fais, je ne change pas le « quoi », mais je change le « comment » la manière dont je réalise chaque chose.

* Je ne mange plus comme avant. Je ne parle plus comme avant et je ne travaille plus comme avant, bien sûr, les changements sont infimes, très subtils et presque personne n’y fait attention.

 

Si vous réalisez cette retraite correctement alors en revenant vous serez capable d’observer des changements, même si c’est infime, aussi petits soient-ils.

Cette description est très personnelle, c’est un témoignage, donc ne créez pas d’attentes particulières si vous envisagez de réaliser cette retraite, ce serait un blocage de plus à balayer de votre route.

Néanmoins, je vous le garantis, chaque personne que j’ai vu sortir du centre était ravie de cette expérience et on lisait dans leurs yeux cette ferme détermination.

 

Et vous, qu’est-ce qui vous empêche de vivre cette formidable expérience ?

La méditation Vipassana

méditation Vipassana © © Adphoto81

Je ne peux que faire la promotion de cette retraite de 10 jours, elle m’a apporté tellement, comprenez que le simple fait d’apprendre à se connaître donne tellement de confiance en soi-même.

Imaginez un peu que lorsque vous expérimenterez la loi de l’impermanence dans vos propres expériences quotidiennes pour faire face aux difficultés inévitables vous vous sentirez tellement soulagé, tellement libéré, comme si une force était là constamment présente, il suffisait juste de connaître le chemin pour y aller et y puisiez constamment.

Ça tombe bien, c’est ce que vous apprendrez à faire sur le coussin !

 

Vous apprendrez à trouver le chemin de cette puissance cachée en vous, ensuite, il faudra faire l’effort constant (moment après moment) de parcourir ce chemin le plus souvent possible, car si vous oubliez d’en faire l’expérience dans la vie quotidienne alors peu à peu vos méditations deviendront dures et désagréables (oui j’en ai fait l’expérience) et vous n’aurez plus envie de faire l’effort de rester assis pendant 1 h

Allez-vous relever le défi ou avez-vous peur d’investir 10 jours de votre vie ?

 

Maintenant que vous avez lu mon témoignage, je vous laisse le temps de la réflexion et de vous renseigner sur cette retraite. Vous pouvez accéder à toutes les informations à partir de la page ci-dessous :
Découvrez toutes les informations utiles à savoir avant de commencer.

Je vous invite à m’écrire ci-dessous dans les commentaires les doutes et les frustrations qui pourraient vous empêcher de vivre cette merveilleuse expérience. Écrivez-moi les raisons qui vous donnent envie ou au contraire qui vous empêchent de réaliser cette retraite et je vous aiderais à y remédier (du mieux que je peux) et de trouver une solution qui vous libère l’esprit.

PS : Je remercie chaleureusement Christine de m’avoir donné l’opportunité de m’exprimer sur son blog.

Comments 5

  1. Bonjour Brice,
    Et merci Christine pour cet article invité,
    j’ai moi-même pratiqué plusieurs fois cette retraite avec bonheur !
    Je partage tout à fait ce que tu dis, Brice.
    Si tu me permets, je rajouterai que, suite à ma pratique sportive intensive, j’avais très mal au dos, une sciatique de chaque côté, et une vertèbre qui sautait très régulièrement au milieu du dos.
    Après ma première retraite Vipassana (qui a été physiquement très dure) j’ai eu la joie de constater que mes maux de dos avaient disparu.
    Je continue à pratiquer beaucoup de sport, et mon dos continue à aller très bien plus de 10 ans après.
    Prends soin de toi
    Luc Mister No stress

    1. Brice dit :

      Bonjour Luc,

      Voilà un témoignage intéressant, je suis ravi de voir que je ne suis pas le seul à avoir tirer des bienfaits de cette retraite de méditation. Je me réjouis également de savoir que ton dos va mieux et je comprends cela.

      J’ai moi-même eu l’impression d’avoir développé de nouveaux (petits) muscles là où j’en avais le plus besoin 🙂 Les bienfaits de se tenir bien droit pendant 1h…

      Merci à toi de partager cela avec nous !

      A bientôt.
      — Brice

  2. remy66 dit :

    Salut Brice,
    très intéressant ton témoignage. Ca me rappelle des souvenirs.
    J’ai moi aussi fait le stage de 10 jours il y a … 8 ans et c’est l’une des expériences les plus marquantes de ma vie. J’y repense vraiment très souvent.
    Je me souviens par exemple avoir eu mal au dos pendant la méditation même, malgré un coussin sur-élevé (c’était quasiment la première fois de ma vie que je méditais)
    Et j’ai été très surpris de voir qu’au fur et à mesure de la pratique pendant le stage, la douleur disparaissait toute seule. D’autres sensations apparaissent.
    Et que c’est un enseignement pour la vie de vraiment réaliser que ce qui parait insupportable sur l’instant ne durera pas.
    Pour ceux que cela intéresse, il y a un film aussi que je trouve intéressant de plus de 45 min sur les effets de la méditation en prison : http://www.youtube.com/watch?v=vpkji6UsTyI

  3. Brice dit :

    Salut Remy,

    C’est un peu toi qui m’avait soufflé l’idée 🙂 Oui cette vidéo beaucoup de personnes m’en avaient déjà parlé. Comme quoi, la méditation peut avoir des effets insoupçonnés… Même sur les prisonniers.

    Merci pour ton commentaire.

    A bientôt.

  4. Élise O'Hara dit :

    Merci de partager votre expérience . Je pars ce mois-ci pour ma première retraite Vipassana après un arrêt de travail de 6 mois pour épuisement. retour au travail 2 jours après mon retour. J,espère que cette retraite me permettra de reconnaître adéquatement mes limites et mes forces afin de ne plus avoir à revivre cet épuisement …

    Élise O’Hara

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge