Votre Efficacité Personnelle
fermer_

Vous appréciez nos articles, inscrivez vos coordonnées ci-dessous et nous vous les enverrons par email à chaque publication :

Être un GAGNANT, c’est dans le mental que ça se passe

Pouvoir Illimité : soyez le changement

Vidéo inspirante créée par PlusQueVainqueurs974

« Vous ne pouvez pas aller dans 2 directions à la fois. »

Vous ne pouvez pas diriger votre attention dans 2 directions à la fois, de la même manière que si vous roulez en direction du sud, vous vous éloignez du nord. Il ne peut en être autrement.

Pendant que vous vous considérez comme une victime et que votre mental est mobilisé à rechercher des arguments pour prouver que l’on a profité de vous, que vous êtes victime d’une injustice, que les circonstances sont contre vous, vous ne pouvez pas mobiliser votre mental pour chercher des solutions, pour analyser ce que vous devez changer à votre niveau afin de développer votre énergie positive et un mental de gagnant.

« Il y a 2 choix dans la vie, accepter les choses telles qu’elles sont, ou accepter la responsabilité de les changer. » Denis Waitley

 

Les coachs sportifs l’enseignent. Les plus grands hommes d’affaires l’utilisent, ainsi que de nombreuses personnes de tous les âges dans leurs relations, des personnes qui veulent surmonter les obstacles, progresser et améliorer leur vie.

C’est tellement puissant que le sujet continue d’être étudié par les professionnels de la santé dans le monde entier. Le plus important est d’être dans le bon état d’esprit.

Dans le monde sportif, c’est ce qui fait la différence entre les gagnants et les perdants. Ils sont ou ne sont pas dans la démarche et le processus mental que leurs coachs leur enseignent pour être des GAGNANTS.

L’histoire est pleine de sportifs très talentueux qui furent incapables de s’imposer dans certaines épreuves pourtant à leur portée, car ils ne se voyaient pas dans la peau du vainqueur ou parce qu’ils ont été dominés mentalement par leurs adversaires.

Trop de pressions sur le joueur, un conflit relationnel non résolu, des bruits de fond gênants, l’anxiété, le manque de sommeil, une mauvaise récupération suite à une blessure et toute une série d’autres problèmes peuvent arriver à n’importe quel joueur dans n’importe quel sport.

Et que les joueurs soient prêts ou non à l’admettre, ces problèmes de l’esprit se traduisent habituellement par une baisse de performance. Pour dire les choses simplement, ce qui se passe en dehors du terrain de jeu a souvent une influence significative sur ce qui se passe sur le terrain.

 

Et il en va de même dans la vie de tous les jours. Les problèmes de l’esprit, qu’il s’agisse de pensées négatives, de sentiment d’échec, d’une mauvaise image de soi, ou même de stress ou d’anxiété, peuvent avoir, et bien souvent ont, des effets sur les efforts, même pour les plus déterminés à réussir.

Vous pouvez prendre le problème dans tous les sens, c’est d’abord dans VOTRE tête que vous devez devenir un gagnant !

Les astuces et techniques mentales dans le guide : « Pour être un gagnant » que vous pouvez appliquer dans votre vie sont exactement les mêmes que celles utilisées par les psychologues sportifs pour produire des athlètes qui gagnent.

Vous allez y découvrir un grand nombre de techniques mentales enseignées par les psychologues sportifs professionnels, des techniques que vous pourrez appliquer dès maintenant dans votre vie de tous les jours.

Mettre en pratique ces astuces et ces techniques est très facile. Tout ce que vous avez à faire est de prendre le temps, chaque jour, de suivre les instructions pas-à-pas qui sont indiquées.

Pour en savoir plus à propos de ce programme, suivez le guide

Comments 10

  1. francine dit :

    Mardi soir, apparemment l’équipe de France de foot était dans une mentalité de gagnant. Ils en ont même remercié leur coach. Pourquoi faut-il un enjeu à quitte ou double pour qu’ils dévoilent toute l’étendue de leur talent?
    J’ai commencé à lire le guide  » Pour être un gagnant » et bien que je connaisse déjà ces méthodes, il est bon de se les remémorer et d’en faire ( relaxation, visualisation) des pratiques quotidiennes….même si ça ne nous mène pas loin, parfois je suis un peu pessimiste 🙁 , au moins nous aurons acquis plus de sérénité et, à ce niveau là, nous serons vraiment des gagnants 🙂

    1. Bonjour Francine,

      En effet, il faut parfois que nous soyons poussés dans nos retranchements pour sortir de notre cercle de confort et pour prendre les risques nécessaires pour avancer !
      Ce que vous conseille c’est d’imprimer les pages correspondant à la méthode que vous allez privilégier. Il faut en faire 1 à la fois et la pratiquer pendant 21 jours pour qu’elle devienne une habitude.
      Bien entendu, ce qui est également important, c’est de changer notre façon de penser. 🙂
      Le pessimisme amenant au découragement et à la non confiance en soi.
      Je vous souhaite une bonne pratique.
      Bien amicalement,
      Christine

  2. Albin dit :

    Bonjour Chrstine,

    c’est en effet tout à fait vrai !
    C’est notre mental (couplé à notre inconscient) qui nous guide et qui nous emmène vers les sommets ou vers les bas fonds.

    C’est le choix (ou le libre arbitre) de chacun d’entre nous.
    D’où la nécessité d’en prendre le plus grand soin !

    Le chemin est parfois difficile, les obstacles qui le jalonnent aussi, mais lorsque la victoire est au bout de celui-ci, quelle satisfaction et quel bonheur.
    Et souvent, une bonne lecture, une vidéo ou une rencontre peut nous aider à revoir notre système de pensée, avant que la vie s’en charge. Merci pour le partage.

    Excellente journée,

    Albin

    1. Christine dit :

      Bonjour Albin,

      N’est-ce-pas, c’est pourquoi, il est important de se créer le plus possible un environnement positif et d’être vigilant pour rester optimiste dans notre façon de penser. C’est vrai que c’est un processus à maîtriser jour après jour.
      Bien amicalement,
      Christine

  3. Bien évidemment d’accord.
    Le mental est la clé.
    Insuffisant, certes, mais indispensable.
    L’autre clé est l’action.
    La troisième, la persévérance.

    En fait, il y a un trousseau de clés !
    Alors, une parmi d’autres : accepter ce qui arrive, accepter d’en être éventuellement affecté… mais vite récupérer de ses contrariétés et repartir.

    Cela s’apprend , se cultive.
    Mais on y arrive et ça marche !

  4. Bonjour Christine,
    C’est ce que j’ai retenu de plus important
    en allant voir Anthony Robbins: quel que
    soit le projet auquel on s’attèle, ce sera
    toujours 20% de stratégie et 80 % de
    psychologie.
    Bon parfois, il me manque un peut des 20%!

  5. Jean-Louis dit :

    Bonjour!

    J’ai fait du sport à haut niveau et j’utilisais des techniques de visualisation.
    Il y a deux ans, j’ai découvert la loi d’attraction qui propose en fait ni plus ni moins que de la visualisation.
    J’ai découvert encore plus récemment que s’il n’y a pas de loi d’attraction, la technique fonctionne quand même parce qu’en visualisant, on voit un but que l’on n’aurait pas été capable de voir sinon.

    Merci pour ton blog, je crois que tu viens de choper un nouveau lecteur!

    1. Christine dit :

      Bonjour Jean-Louis,

      C’est vrai que la visualisation est un moyen très puissant quand on le maîtrise car notre mental prend alors pour la réalité ce que l’on visualise.

      En revanche je voudrais préciser que la loi de l’attraction est quelque chose qui existe partout que l’on y croit ou non, qu’on pratique des exercices ou non.

      C’est une loi universelle qui est beaucoup plus puissante que tous les exercices que l’on peut pratiquer.

      Je vous invite à écouter la conférence qu’a donné à ce sujet mon amie Audrey Bérubé dans cet article :http://www.votre-efficacite-personnelle.com/loi-de-lattraction-par-audrey-berube/

      Bien amicalement,
      Christine

  6. Jean-Louis dit :

    Bonjour Audrey!

    Merci pour l’invitation!
    Je vous invite à lire l’article que j’ai écrit à ce sujet:
    http://mavieenmains.com/les-secrets-du-succes-quils-ne-veulent-pas-que-vous-sachiez/

    Vous verrez, c’est rigolo.
    Dans un même champ, je savais que je trouverais faiclement des trèfles à quatre feuilles et j’en trouvais plein.
    D’autres venus avec moi, persuadés qu’il était difficile d’en trouver… n’en trouvère pas, ou très peu pour d’autres.
    Pourtant, le champ était le même.
    Je ne les ai pas attirés, ils étaient là, je les ai saisi.
    Vous n’attirez pas l’argent à vous, il est là, il faut le saisir.
    Si vous êtes persuadés que vous vivez dans un monde pauvre, alors vous verrez ce que vous croyez être…. et c’est pour ça que ça marche lol

    Cordialement,

    Jean-Louis

    1. Christine dit :

      C’est exactement cela , tout est question de croyance et d’énergie !
      Il faut être dans le bon « Focus »
      Bien amicalement,
      Christine
      PS : Je vais lire votre article. 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge