Votre Efficacité Personnelle
fermer_

Vous appréciez nos articles, inscrivez vos coordonnées ci-dessous et nous vous les enverrons par email à chaque publication :

Psychologie et développement personnel: les dangers

Se développer, évoluer positivement, correspond à une tendance universelle touchant tous les systèmes et tous les êtres, aussi bien dans le cadre naturel que culturel.

Trouver votre chemin © Fotolia.com

La mode actuelle en développement personnel, qui traite de psychologie, et de confiance en soi, comme celle de l’alimentation bio et des médecines naturelles, n’ont d’autre raison d’être que d’apporter des réponses à l’empoisonnement psychique et physique que nous subissons tous et à faire face à tous les dangers de notre société moderne.

Pour s’opposer à la montée de la violence sous toutes ses formes,

le développement personnel propose un changement de mode de vie et suggère de poser les justes questions au sujet de la psychologie et de la santé mentale.

Car psychothérapie et développement personnel ne diffèrent pas essentiellement. Censées s’ouvrir sur l’épanouissement de l’individu, ces deux approches vont chercher ce qui le perturbe, et permettre de développer sa confiance en soi en libérant tous ses potentiels.

Le travail sur soi proposé par le développement personnel implique généralement la participation à des formations ou stages. Bien qu’il soit toujours ici question de thérapie, il ne s’agit toutefois plus vraiment de chercher à guérir un mal-être réellement handicapant, comme la dépression, mais bien plutôt de développer ces facultés humaines que la famille et la société moderne avaient en quelque sorte étouffées, avec d’ailleurs notre accord tacite.

En l’espace de ces trente dernières années les systèmes de méditation et de relaxation, ainsi que le développement personnel et autres démarches en psychologie ont connu un essor qui aurait semblé impensable dans les années 50 ou 60.

Mais une majorité d’Européens ignore encore à peu près tout des domaines d’investigation du psychisme et de la conscience.

Ils ne connaissent pas précisément la différence entre un psychiatre et un psychanalyste, ou entre le développement personnel et la psychothérapie.

Ils ne savent pas si Le Yoga et la méditation font partie du développement personnel. Et encore moins ce qu’est le transpersonnel !

 

  • Faire les bons choix

faire-les-bons-choix

L’univers de la psychologie et du développement personnel est une petite «jungle» dans laquelle se côtoient le pire et le meilleur, et où les diverses méthodes actuellement sur le marché, ne visent pas aux mêmes effets.

En effet le développement personnel est directement issu des psychologies et psychothérapies. Mais ses praticiens ne sont pas tous des psychologues ou des psychothérapeutes.

Quand ils ne sont pas des professionnels de la santé mentale, en s’appuyant sur une technique ou une idée de base, ils proposent, à travers leurs livres, leurs conférences, leurs séances individuelles et leurs stages, des méthodes simples et des conseils souvent judicieux qui peuvent aider tous ceux qui ne sont pas toujours au mieux de leur forme psychique et ont besoin d’un petit coup de pouce pour retrouver confiance en eux.

La plupart du temps, les techniques employées vont de la pensée positive à la relaxation, et atteignent leurs objectifs qui est d’optimiser le potentiel intérieur.

Malheureusement, parmi cette catégorie, s’est glissé un certain nombre de charlatans ou de délirants du New-Age. Cela peut mettre en danger certaines personnes.

 

  • Développement personnel ou dépassement de soi ?

dépassement-de-soi

Il est également essentiel de distinguer entre le «développement personnel» proprement dit et ce dépassement de soi que nous pouvons appeler «développement transpersonnel» –

Ces deux approches, «développement personnel» et «développement transpersonnel», de natures pourtant diamétralement différentes, font l’objet d’une dramatique confusion, tant de la part des utilisateurs que de nombreux coaches.

Tous ceux qui ne désirent pas seulement optimiser leur ego pour qu’il puisse mieux fonctionner dans notre type de société, mais qui tiennent aussi à réaliser la paix et l’harmonie régnant au plus profond du champ de leur conscience, désireront aller au-delà des approches du développement personnel.

Les psychologies transpersonnelles offrent une approche qui dépasse l’investigation de la seule histoire de l’individu, et qui relativise considérablement la personnalité, et ses problèmes.

Dans cette perspective, la cause des problèmes est l’état d’ego. L’ego nous sépare en effet du reste du monde, des autres, du tout, en un mot de la réalité. C’est ce qui engendre peurs, conflits et découragements et perte de confiance.

Il ne s’agit plus alors, dans cette catégorie de psychologies, de développement personnel mais de… dépassement de soi.

 

  • Connaissez-vous cette métaphore ?

La corde qui, dans l’obscurité, est prise pour un serpent.

La corde est la réalité. Le serpent l’illusion.

Cette métaphore traditionnelle a pour but de nous faire comprendre que toutes les illusions que nous entretenons, les pensées que nous prenons pour la réalité, les systèmes de croyances, le miroir déformant de notre ego, sont des interprétations fallacieuses d’une réalité conscientielle d’une toute autre nature, que le manque de conscientisation maintient dans l’obscurité.

Face à cette situation éminemment problématique – puisqu’elle est tout de même à l’origine de tout le drame humain – il existe deux solutions : une «simple» et une «facile».

La «facile» est totalement inadéquate mais excusable. Elle consiste, se sentant en danger, à aller chercher des armes pour tuer le serpent avant qu’il ne morde.

Cela veut dire au niveau psychiatrique faire appel à des thérapies personnalistes pour éradiquer les névroses et reprogrammer la personnalité.

Cette démarche est excusable parce que, dans l’obscurité, il est possible de croire que l’on a réellement affaire à un serpent.

En d’autres termes, l’ego fait illusion. On croit que la personnalité est une entité réelle, qu’elle est en danger et qu’il faut lui porter secours.

Pourquoi est-elle inadéquate? Parce qu’il n’y a aucune nécessité de tuer le serpent… étant donné qu’il n’y a pas de serpent! Ce n’est qu’une corde.

Les armes qu’on a été chercher sont peut-être rassurantes, elles permettent très certainement de retrouver une part de notre calme et de nos capacités à faire face – ce qui n’est pas une mauvaise chose – mais, en définitive et par rapport à la réalité, elles ne servent tout bonnement à rien.

La solution «simple», quant à elle, est nettement plus évidente, même si elle semble plus difficile. Il «suffit» de faire la lumière pour découvrir qu’il ne s’agit pas d’un serpent mais d’une corde.

 

  • L’ego

l'ÉGO

L’ego n’étant qu’une illusion, une conséquence du dysfonctionnement du mental, à quoi bon développer et chouchouter cette illusion? Plutôt que de soigner l’illusion, mieux vaut se guérir de l’illusion. Faire la lumière. Prendre conscience.

La psychologie personnaliste s’occupe du moi blessé. Mais le moi n’est blessé que parce qu’il est MOI. Se réduisant à un système d’interprétation du réel, pour ne pas dire d’opposition au réel, il ne se trouve jamais en phase, en harmonie, avec ce réel.

Il ne peut donc qu’être blessé, que ce soit dans l’enfance ou plus tard. Il ne saurait en être autrement.

Aucun ego n’a jamais été préservé du choc avec la réalité. D’une manière ou d’une autre, l’ego sera sans cesse endommagé.

Les psychothérapies personnalistes s’affairent en fait à réparer ce qui, par nature, a été, et sera toujours la corruption même.

L’ego basique échappe en effet rarement à l’échec dans les divers domaines de la vie sociale, professionnelle ou amoureuse…

Fort heureusement, c’est le constat de ces échecs plus ou moins répétés qui amène inexorablement la personnalité à se remettre en question, à réviser ses fonctionnements et à vouloir développer sa confiance en soi et ses potentiels en abordant la psychologie et le développement personnel.

C’est à ce stade qu’il est nécessaire de faire les bons choix, pour ne pas se mettre en danger…..Un guide peut vous aider à trouver votre chemin

Comments 2

  1. ARAUJO dit :

    Je suis ravie de lire cet article car je pense que c’est vraiment essentiel en cet époque de profond changement à tous les niveaus, de sortir de l’illusion que nous sommes notre personalité!

    1. Christine dit :

      Bonjour,

      En effet, plus le nombre de personnes réaliseront cela…Mieux notre monde se portera !

      Merci pour votre commentaire,
      Bien amicalement,
      Christine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge