Votre Efficacité Personnelle
fermer_

Vous appréciez nos articles, inscrivez vos coordonnées ci-dessous et nous vous les enverrons par email à chaque publication :

Comment nous aimer vraiment

Hommage à Christian Godefroy qui nous a quitté beaucoup trop tôt !

Christian Godefroy du Club Positif

Le jour où je me suis vraiment aimé….

Le jour où je me suis aimé pour de vrai, j’ai compris qu’en toutes circonstances, j’étais à la bonne place et au bon moment… j’ai pu alors me relaxer.

  Aujourd’hui, je sais que ça s’appelle « l’ESTIME de SOI».

Le jour où je me suis aimé pour de vrai, j’ai pu m’apercevoir que mon anxiété, ma souffrance émotionnelle ne sont rien d’autre qu’un signal lorsque je vais à l’encontre de mes convictions.

  Aujourd’hui, je sais que ça s’appelle « l’AUTHENTICITÉ ».

Le jour où je me suis aimé pour de vrai, j’ai cessé de vouloir une vie différente et j’ai commencé à voir que tout ce qui m’arrive contribue à ma croissance personnelle.

  Aujourd’hui, je sais que ça s’appelle « la MATURITÉ».

Le jour où je me suis aimé pour de vrai, j’ai commencé à percevoir l’abus dans le fait que forcer une situation, ou une personne dans le seul but d’obtenir ce que je veux, sachant très bien que moi-même et la personne nous ne sommes pas prêts, que ce n’est pas le moment.

  Aujourd’hui, je sais que ça s’appelle « le RESPECT».

Le jour où je me suis aimé pour de vrai, j’ai commencé à me libérer de tout ce qui n’était pas salutaire, personnes, situations, tout ce qui baissait mon énergie.

  Aujourd’hui, je sais que ça s’appelle « l’AMOUR PROPRE ».

Le jour où je me suis aimé pour de vrai, j’ai cessé d’avoir peur du temps libre, et j’ai arrêté de faire de grands plans, j’ai abandonné les mégas projets du futur. Aujourd’hui je fais ce qui est correct, quand cela me plait et à mon rythme.

  Aujourd’hui, je sais que ça s’appelle « la SIMPLICITÉ ».

Le jour où je me suis aimé pour de vrai, j’ai cessé de chercher à avoir toujours raison et je me suis rendu compte de toutes les fois où je me suis trompé.

  Aujourd’hui, je sais que ça s’appelle « l’HUMILITÉ ».

Le jour où je me suis aimé pour de vrai, j’ai cessé de revivre le passé et de me préoccuper de l’avenir. Aujourd’hui, je vis le présent, là où la vie se passe. Aujourd’hui, je vis une seule journée à la fois.

  Aujourd’hui, je sais que ça s’appelle « la PLÉNITUDE ».

Le jour où je me suis aimé pour de vrai, j’ai compris que ma tête pouvait me tromper et me décevoir et que si je la mets au service de mon cœur elle devient une alliée très précieuse.

  Aujourd’hui, je sais que ça s’appelle « le SAVOIR VIVRE ».

Nous ne devons pas avoir peur de nous confronter. Du cahot naissent les étoiles.

Ce texte à été attribué à tort à Charlie Chaplin…Il est tiré en fait du livre « When I loved myself enough » de Kim & Alison McMillen.


Comments 21

  1. Bonjour Christine,
    Merci de rendre hommage à Christian de cette façon. Il était effectivement très chaleureux et toujours prêt à aider les autres.
    Sa vie fut bien remplie et il est effectivement regrettable qu’il soit parti si vite. A tout bientôt.
    Danièle

  2. zenie dit :

    Bonjour Christine, merci pour ce poème, ça me fait toujours du bien de le lire.

    zenie

    1. Christine dit :

      Bonjour Zénie,

      Oui, moi je l’ai imprimé et le relis régulièrement. 🙂
      Bien amicalement,
      Christine

  3. Bonjour Christine,
    Difficile de laisser un commentaire après d’aussi belles phrases… On est tous encore un peu sous le choc, sous l’effet du vide laissé par cet homme tellement pionnier et tellement actif sur la Toile. Il a fait exploser le concept de développement personnel et a permis la diffusion très large de bien des approches et des lectures différentes de la vie. Celle-ci en est une très belle et le voir puis l’entendre parler, c’est vraiment très touchant !
    Merci et à bientôt !

    1. Christine dit :

      Bonjour Bernadette,

      Cela me semblait bon pour tous, pour bien démarrer cette nouvelle année 2013. 🙂
      bien amicalement,
      Christine

  4. Jean dit :

    Bonjour Christine,
    Je connaissais ce texte et cette vidéo, mais tu fais bien de le publier en ce début d’année, et de rétablir la vérité sur son auteur.

    1. Christine dit :

      Bonjour Jean,

      Oui et c’était l’occasion de faire un nouvel hommage pour Christian.

      Bien amicalement,
      Christine

  5. Michelle dit :

    Bonjour Christine,

    Merci pour ce bel hommage à Christian Godefroy pour commencer 2013, j’ai encore du mal à croire qu’il n’est plus là.

    Il avait toujours une histoire, un poème et une anecdote à raconter, pour réconforter, enseigner, motiver et booster chacun de nous.

    D’ailleurs je vais l’imprimer pour le relire régulièrement.

    Michelle

    1. Christine dit :

      Bonjour Michelle,

      En effet, ces mails du club Positif me manquent aussi.

      Bien amicalement,
      Christine

  6. Albin dit :

    Bonjour Christine,

    merci de re publier ce texte fantastique pour lequel j’en avais aussi fait un article. Je vais rajouter cette vidéo de Christian.

    Avec lequel j’ai passé un très bon moment il y a quelques jours dans… un rêve.
    Il nous manque tellement.

    Je te souhaite un excellent weekend,

    Albin

  7. De très belles phrases.

    Qu’il faut relire et prolonger.

    Un hommage, aussi, à la zénitude qui découle de ces préceptes.

    Merci Christine pour cette heureuse publication.

  8. charlotte dit :

    Bonsoir Christine,

    Tres tres beau texte, j’ai écouté l’interprétation de Christian Godefroy, j’étais sous le charme.
    Je pensais aussi que c’était charlie Chaplin, en fait il l’a interpréta aussi.

    Je ne me lasse pas d’écouter et de lire les beaux textes.

    Merci

    Amicalement

    Charlotte

  9. Dorian dit :

    Merci Christine pour ce partage. Ce poème pourrait s’appeler : Le jour où j’ai découvert ce qu’était la sagesse » … 🙂

    A bientôt.
    Dorian

  10. Philippe dit :

    Bonjour Christine,
    Merci pour cette video et le texte … c’est tellement important de s’aimer pour de vrai, et en outre c’est la condition indispensable pour pouvoir aimer vraiment l’autre !
    Il faut savoir se pardonner ce qui n’a pas marché, pardonner à l’autre … en bref il faut « vider tout ce qu’il y a dans notre sac », et on peut alors être pleinement présent dans l’instant et vivre et aimer la vie ! 😉
    A bientôt

    Philippe

  11. Bonjour Christine,

    S’aimer pour de vrai, ce n’est pas évident. C’est le travail de toute une vie, mais ô combien nécessaire.

    Que le jour où l’on arrive à s’aimer pour de vrai ne soit pas le seul jour où ça arrive…

    Ce n’est pas la première fois que je vois cette vidéo et je t’en remercie.

    Tu as le don de trouver de belles et de bonnes vidéos.

    Merci Charlie Chaplin. Merci Christian H. Godefroy.

    Amicalement,

    Sco! 🙂

  12. Fabrice Béal dit :

    Bonjour Christine,

    Merci pour ce bel article. Je me souviens quand Christian nous avait envoyé ce beau texte. Il est très inspirant. Reste plus qu’à l’appliquer dans nos vies !

  13. sylviane dit :

    Bonjour Christine,

    Oui le secret c’est de s’aimer soi-même sinon comment aimer les autres si nous ne nous aimons pas ?

    Comme dit Fabrice, tout cela est formidable il ne reste plus qu’à le mettre en application

    1. Christine dit :

      Bonjour Sylviane,

      En effet, c’est que je nous souhaite pour 2013 !
      Bien amicalement,
      Christine

  14. Bonjour Christine,

    Merci pour ce partage.
    Ces paroles de sagesse sont à mettre en application dans nos vies, car souvent, nous nous prenons la tête pour pas grand chose
    Merci au regretté Christian Godefroy de nous rappeler ces « vérités universelles »
    Amicalement
    Christian

  15. Bonjour Christine,

    Juste superbe…

    Je crois que tout est dit en ces phrases si fortes et lourdes de sens…

    Alors je m’éclipse en te remerciant pour cet article et de son contenu dont on ne se lasse pas…

    Je ne m’étais rendu compte de l’importance et du poids des mots avant de connaître MONSIEUR Godefroy il y a plusieurs années…

    Comme quoi toutes les paroles ne s’envolent pas toujours…

    A bientôt 🙂

  16. Bonsoir Christine,

    Je suis contente de découvrir ce texte que je ne connaissais pas. Je crois bien que je vais l’imprimer tellement il m’a plu !

    Merci pour ce partage 🙂

    Nathalie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge